Test 4K Ultra HD Blu-ray : Godzilla (1998)

Publié le par la Rédaction



 

Synopsis

Une tempête effroyable se dechaîne sur le Pacifique, engloutissant un pétrolier tandis qu'un immense éclair illumine le ciel au-dessus de la Polynésie française. Des empreintes géantes creusent un inquiétant sillon à travers des milliers de kilomètres de forêts et de plages au Panama. Les navires chavirent au large des côtes américaines et ces horribles phénomènes s'approchent de plus en plus près de New York. Le chercheur Nick Tatopoulos est arraché à ses recherches afin d'aider les Etats-Unis à traquer le monstre qui est à l'origine de ces désastres mystérieux.

NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Tourné en 35mm et ayant bénéficié d'un master 4K supervisé par Sony Pictures, Godzilla confirmera la bonne réputation de l'éditeur dans le segment UHD. Bénéficiant indiscutablement d'une plus grande netteté et d'une photographie moins terne qu'en Blu-ray, cette nouvelle présentation reste fort positive. Un voile de définition fort appréciable vient recouvrir la plupart des plans même si les effets spéciaux d'époque pâtissent d'un rendu plus mollasson. La sensation de piqué gagne malgré tout en raffinement à la fois sur les textures vestimentaires et autres détails faciaux. Le grain 35mm est bien plus palpable qu'autrefois. Il est aussi plus ferme, renforçant la dimension argentique de l'oeuvre. Les couleurs, auparavant peu vibrantes, tirent profit aujourd'hui d'une amélioration de leur saturation. Les paysages urbains à dominante grise trouvent eux aussi une profondeur et des nuances appréciables. Idem pour les sources lumineuses qui brillent en HDR10 davantage (éclairages intérieurs, devantures de magasins et autres façades de bâtiment). C'est une mise à niveau tout à fait satisfaisante.

Qualité Audio

Cette édition intègre une version française au format DTS-HD Master Audio 5.1. La version originale bénéficie quant à elle d'un upgrade au format Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1). Mais rassurez-vous : en VO comme en VF, Godzilla envoie du lourd ! Puissante, volumineuse et efficace, il s'agit d'une bande son qui ne fait pas dans la discrétion. Dès la première scène post-générique, le tonnerre gronde et enveloppe toute la scène sonore avec une sollicitation remarquable des canaux surround et arrière. La pluie (omniprésente dans Godzilla) retentit avec une sensation de présence elle-aussi très appréciable. Par la suite, les basses vous paraitront fort puissantes renforçant l'impression de gigantisme de la créature. Dans l'ensemble, Godzilla (à l'image des autres films du réalisateur) s'illustrera surtout par ses milles sonorités destructives : explosions militaires, vols d'hélicoptères, éboulements, cris et casses de voitures. En bref : une bande-son dont vous ne sortirez pas indemnes...

Bonus

Ce sont les mêmes suppléments bonus qu'en 2009 :
- Jeu / Quiz video
- Commentaires audio
- Les coulisses du film
- Best-of spécial de Godzilla
- Clip musical Heroes
- Bande-annonce

Conclusion

C'est une mise à niveau 4K fort appréciable que vous pourrez expérimenter avec cette édition Ultra HD Blu-ray de Godzilla. L'amélioration en termes à la fois de couleurs et de détails fait très plaisir à voir. Les bandes-son du film de Roland Emmerich sortent du lot avec un côté destructeur fort impressionnant. Hautement recommandé !!!