Test 4K Ultra HD Blu-ray : Il Faut Sauver le Soldat Ryan (Master 4K)

Publié le par la Rédaction



La sortie en 4K Ultra HD Blu-ray d'une oeuvre signée Steven Spielberg constitue toujours un événement à part entière. Le metteur en scène de Rencontres du Troisième Type et d'E.T avait toujours souhaité réaliser un grand film de guerre. Ce souhait fut accompli en 1998 avec Il Faut Sauver le Soldat Ryan.

Ce film est impressionnant en matière de mise en scène et brille toujours par le réalisme de la reconstitution de ses grandes scènes de bataille de juin 1944. Le Soldat Ryan : c'est aussi un long-métrage aux nombreuses récompenses dont 5 Oscars pour sa sublime photographie, sa réalisation, son montage, sans oublier le son et son mixage.

Il Faut Sauver le Soldat Ryan célèbre en cette année 2018 son 20ème anniversaire. Paramount a profité de cet événement commémoratif pour offrir une cure de jeunesse au long-métrage avec une première édition 4K Ultra HD Blu-ray sur laquelle il y a beaucoup de choses à dire.

Notez que ce test a été réalisé depuis l'édition américaine sortie le 8 mai. Le format Ultra HD Blu-ray étant dénué de protection régionale, il nous a semblé judicieux de porter une attention particulière à cette édition importée. D'autant qu'elle dispose de sous-titres en français et d'une VF au doublage parisien. A vrai dire, on a l'intime conviction que la future édition française, signée Paramount, sera strictement identique au vidéo disque testé ici.

Bonne lecture à tous !





NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Un tournage 35mm et une photographie au grain rugueux assumé

Sorti dans les salles de cinéma en 1998, Il Faut Sauver le Soldat Ryan a été tourné par Steven Spielberg au format argentique, sur des pellicules Kodak EXR 5293 (35 mm). La photographie a été supervisée par l'illustre Janusz Kaminski, collaborateur de longue date de Steven Spielberg, avec un étalonnage couleurs spécifique (procédé devenu célèbre du Bleach Bypass). Les partis pris artistiques furent à l'époque très tranchés : « Dès le début du projet, on savait qu’on ne voulait pas d’un éclairage en technicolor, mais celui d’un reportage factuel couleur des années 40, très désaturé, granuleux et fort peu sophistiqué. » Ajoutez à cette remarque l'idée qu'une grande partie du tournage fut réalisée caméra à l'épaule, avec un montage rapide (voire épileptique) et voilà ... le ton est donné ! Ces image suscitent volontairement l'inconfort.

Un master 4K avec un nouvel étalonnage Dolby Vision

Il est aujourd'hui de nouveau question d'un master 4K, tiré d'un scan des négatifs originaux réalisé selon nos informations en 6K. Pour cette édition 4K Ultra HD Blu-ray, un nouvel étalonnage couleurs optimisé pour le HDR a aussi été réalisé. Le film nous est présenté en 2160p, compression HEVC, et technologies HDR (Dolby Vision pour les détenteurs de téléviseurs compatibles, HDR10 pour les autres).

Une version 1.78 inédite en vidéo disque

Premier élément frappant : Il Faut Sauver le Soldat Ryan ne nous est pas présenté dans son ratio original 1.85 c'est-à-dire avec de fines bandes noires horizontales comme sur la précédente édition Blu-ray. Cette édition 4K Ultra HD Blu-ray restitue des images respectant le ratio 1.78, sans aucune bande-noire. Mais rassurez-vous : cela s'effectue sans aucun troncage maladroit. C'est même l'inverse : le film nous est présenté dans une version open-matte et restitue des portions d'image inédites sur l'ensemble du cadre de l'écran (haut et bas, gauche et droite). Un apport léger mais qui modifie tout de même l'expérience.





 

Niveau de détails : un gap significatif !

Nous le pensons depuis de nombreuses années. Le format 35mm dispose d'un potentiel de résolution égal voire supérieur au 4K numérique. Il Faut Sauver le Soldat Ryan, avec un scan 6K de ses négatifs originaux, avait toutes les chances d'être sublimé en Ultra HD Blu-ray. Et n'y allons pas par quatre chemins : C'EST CLAIREMENT LE CAS !

Le niveau de détails ainsi que le piqué offerts par cette version 2160p nous ont laissé sur le carreau pour une oeuvre tournée en 35mm ! Cette présentation vient définitivement fouiller dans ses derniers retranchements les détails et micro-détails enfouies dans les négatifs. Un piqué acéré, vif et tranché. Les comparaisons avec le précédent Blu-ray laissent apparaître un gain plus que significatif en matière de netteté. C'est une présentation à ce niveau véritablement admirable. Poussières, peaux encrassées, tissus éprouvés... Tout est restitué avec une précision chirurgicale. Il y a un avant et un après avec le précédent Blu-ray.









 

Une restitution du grain 35mm prodigieuse

Janusz Kaminski souhaitait des images de guerre à la granulation forte. Car ce "grain a du sens et fait sens" dans cette oeuvre à la violence crue. Aujourd'hui, l'édition 4K Ultra HD Blu-ray propose une restitution du grain 35mm prodigieuse avec une densité et une finesse à forte impression ! Les plus cinéphiles d'entre vous vont adorer ! D'ailleurs, on a rarement vu une telle "densité maîtrisée" en vidéo disque (merci compression HEVC !) !!! Comme si l'on disposait d'une copie 35mm sous la main ! Un aspect redoutablement cinéma. Le résultat à l'écran est juste magnifique.

C'est là une des qualités récurrentes du format 4K Ultra HD Blu-ray : sa capacité, grâce à la résolution 2160p et à la compression HEVC, à restituer un rendu argentique authentique et précis. Le grain étant une composante essentielle dans Il Faut Sauver le Soldat Ryan, c'est un apport considérable aujourd'hui.

Un étalonnage HDR plus juste

Le film de Spielberg a toujours été associé à un look iconique avec beaucoup de grain, des images froides et désaturées... Le tout pour dépeindre un univers de guerre rude et violent. Du fait de la nature de l'étalonnage couleurs original, Il Faut Sauver le Soldat Ryan en HDR n'est en aucun cas comparable aux Gardiens de la Galaxie. Mais les couleurs restent sublimes à nos yeux.

Le nouvel étalonnage apporte plus de justesse aux couleurs du film et ne dénature jamais le rendu photographique original. On a noté tout de même une température des couleurs plus chaude qu'en Blu-ray. Les visages des acteurs récupèrent plus de chaleur et de vie. Les hautes lumières sont restituées aussi avec plus de latitude, avec des zones hautement lumineuses, qui apparaissaient par moment brûlées en Blu-ray, qui ne le sont plus. Les détails les plus lumineux gagnent également en éclat et précision. C'est particulièrement le cas des flammes et explosions bien mieux définies en HDR.

Mais on ne peut s'éterniser davantage...

Globalement c'est une CLAQUE !!! Il Faut Sauver le Soldat Ryan bénéficie en 4K Ultra HD Blu-ray d'une prodigieuse présentation image, dépassant toutes nos attentes !













 

Qualité Audio

En 2015, le groupe Dolby Laboratories posait une question simple à ses followers sur le réseau Twitter : "Dites-nous quel film de guerre vous aimeriez entendre en #DolbyAtmos". Sans surprise, Il Faut Sauver le Soldat Ryan fut la réponse récurrente.

Ce film s'inscrit sans doute dans vos mémoires de Home-Cinéphiles avec des prestations 5.1 de haut niveau. La bande-son originale DTS-HD Master Audio 5.1 du précédent Blu-ray fut littéralement prodigieuse en matière de profondeur et d'immersion. Et bonne nouvelle aujourd'hui : Paramount a profité du 20ème anniversaire du long-métrage pour nous offrir une version remixée en Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1). On va vous résumer l'expérience en un mot : "DANTESQUE" ! Rappelons que le mixage fut signé de l'oscarisé Gary Rydstrom à qui l'on doit quelques grandes pépites 5.1 (Star Wars Ep. I, Jurassic Park et bien d'autres...).

La spatialisation gagne en largeur et verticalité avec cette sensation d'être enveloppé dans une bulle sonore à la fois percutante et violente. C'est clairement une bande-son éprouvante par sa dynamique et la violence qu'elle déploie. Il s'agit d'un mixage très sophistiqué qui a le mérite de placer le spectateur au cœur d’un champ de bataille sonore quasi permanent. La dynamique en elle-même est toujours aussi furibonde. Les aigus sont toujours aussi clair et tranchants et le caisson de basses est à nouveau mis à dure épreuve au gré des multiples fusillades, passages de chars et autres pétarades en tout genre. Réalisme reste le maître mot. QUELLE EXPERIENCE !!!

Un mot sur la VF. Cette édition américaine dispose bien d'une VF (parisienne) ce qui est une bonne nouvelle. En revanche, cette VF se limite simplement au format Dolby Digital 5.1 et peine à être comparée en matière d'expérience avec la version originale. Paramount proposera-t-il une VF d'une autre nature sur la future édition 4K française. Les chances sont minces mais on vous tiendra informé si c'est le cas...





Bonus

Les bonus restent inchangés par rapport à la précédente édition Blu-ray :
Introduction au film
Voyage dans le passé
Miller et sa section
Le camp militaire
Il faut sauver le soldat ryan : Réalisation
Reconstitution d’Omaha Beach
La musique et le son
La percée : il faut sauver le soldat ryan
Bandes annonces
Filmer la guerre

Conclusion

Ce classique du film de guerre, signé d'un des plus grands metteurs en scène de l'histoire, a bénéficié d'un soin très particulier chez Paramount. Les images, au rendu redoutablement cinéma, tirées d'un master 4K irréprochable, sont juste sublimes en Ultra HD Blu-ray. Gain qualitatif par rapport au précédent plus que significatif !

Il Faut Sauver le Soldat Ryan en 4K Ultra HD Blu-ray est... une BENEDICTION. HAUTEMENT RECOMMANDE !!!