Test 4K Ultra HD Blu-ray : Fury (Master 4K)

Publié le par la Rédaction



Synopsis

Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d'un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s'engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l'Allemagne nazie en plein coeur...

Très joli film de guerre que ce Fury. David Ayer signe un très beau long-métrage, d'un réalisme saisissant et accompagné d'une bande-son qui l'est tout autant. L'ambiance oppressante nous prend aux tripes. A cela s'ajoute un très joli casting et une fin émouvante. Fury s'assure une place de choix dans la lignée des grands films de guerre.

Fury vient de débarquer au format 4K Ultra HD Blu-ray chez Sony Pictures.

Quel apport comparativement au Blu-ray de 2015 du même éditeur ?





NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Fury a été tourné sur pellicules 35mm et avait bénéficié (chose relativement rare à l'époque) d'un DI supervisé en 4K. Le Blu-ray sorti en 2015 s'appuyait sur ce master 4K qui est également exploité aujourd'hui pour cette édition Ultra HD Blu-ray. Le film de David Ayer nous est présenté en 2160p, compression HEVC et étalonnage couleurs HDR (technologie HDR10).

Sony Pictures maîtrise parfaitement la chaîne de production 4K et cela se ressent ! Fury, bien qu'ayant bénéficié d'une très belle édition Blu-ray, propose des images bien plus enjouées en Ultra HD. Nombreux sont les registres où l'on a noté d'importantes améliorations. A commencer par le niveau de définition. Sur ce point, l'Ultra HD Blu-ray apporte un net avantage en offrant une image d'une précision encore plus saisissante. Visages éprouvés, tissus, terres, pierres, boues... Les textures sont plus finement retranscrites, c'est indéniable. Finesse et densité du grain 35mm proposent également un net avantage. Le grain vient ici renforcer les caractères froid et relativement austère de la photographie.

L'étalonnage HDR apporte aujourd'hui beaucoup. Si le film baigne toujours dans une température très froide des couleurs, Il bénéficie dans cette version HDR d'une plus grande lisibilité. La luminosité globale a été quelque peu réhaussée. Les noirs, sensiblement bouchés dans la version Blu-ray de 2015, respirent beaucoup mieux. C'est un élément crucial car de nombreuses scènes de Fury se déroulent dans l'environnement clos d'un blindé de 30 tonnes. Les nuances de noirs et gris, qui paraissaient quelque peu noyées en Blu-ray, respirent en HDR comme jamais, offrant une quantité insoupçonnable de détails images. Clairement, cette version 4K HDR constitue une bel upgrade !





















 

Qualité Audio

Fury s'impose aussi en tant que grand spectacle sonore grâce aux qualités reconnues du mixage original signé Paul N.J Ottoson. La version originale nous est présentée aujourd'hui au format Dolby Atmos (core Dolby TrueHD). La dynamique est agitée pour retranscrire pleinement la violence manifeste du champ de bataille. L'utilisation du canal de grave est toujours aussi redoutable aujourd'hui offrant une présence quasi physique aux sonorités : obus, balles et autres impacts de toutes sortes. Une belle présence. La mobilité dans l'espace sonore est toujours de premier ordre. On est plongé dans les scènes grâce à une ample spatialisation et un usage franc des canaux surround et arrière. Il faut dire aussi que les scènes de chaos ambiant ne manquent pas dans Fury et qu'une très lourde artillerie est déployée dans ce film. L'occasion de ressentir tout un panel de sonorités masculines et violentes. Dommage que l'on ne retrouve qu'une VF en Dolby Digital 5.1. Cela aurait pu être l'édition 4K Ultra HD parfaite...

Bonus

Les mêmes que la précédente édition Blu-ray :
- Journal de combat du réalisateur
- "Soldats blindés" : les vrais hommes dans les Shermans
- "Mater la Bête"
- Galerie d'images
- "Frères de sang"

Conclusion

L'utilisation d'un master 4K vient sensiblement confirmer l'apport observé, net et flagrant, de cette édition Ultra HD Blu-ray. Fury constitue une belle redécouverte en 4K HDR avec des images plus fines, un grain 35mm plus dense et homogène et surtout des détails dans les ombres respirant bien mieux qu'auparavant. Recommandé !