Test 4K Ultra HD Blu-Ray : Lucy (USA, Master 4K)

Publié le par la Rédaction



Luc Besson a signé en 2014 avec Lucy un film court et rythmé qui ne laisse pas le temps de s'ennuyer. Le scénario part d'une forte idée ! Le metteur en scène a tenté de tout englober : des origines de l'homme, en passant par le mouvement des planètes jusqu'à l’instantanéité et le cours du temps. Dommage que le film soit si court. En 1h30, Luc Besson n’a pas vraiment le temps d’approfondir quoique ce soit. Mais cela reste un bon film !

A Taipei, Lucy est contrainte de servir de "mule" à des trafiquants de drogue. Après avoir accidentellement absorbé la substance expérimentale qu'elle transporte, ses capacités mentales et physiques se décuplent. Dorénavant dotée de pouvoirs illimités, elle est évidemment recherchée. Car si nous utilisons en moyenne 10% de nos capacités cérébrales, Lucy, elle, est à 100% !

Lucy attire notre attention car il est l'un des premiers films tournés à l'aide de la caméra F65 (4K) de Sony à avoir bénéficié d'une édition Ultra HD Blu-ray. Celle-ci est disponible aux USA chez Universal qui signait en 2016 sa toute première édition Blu-ray 4K. Le format étant all-zone, des sous-titres français étant présent, ainsi qu'une version française, il nous a semblé intéressant de revenir sur les prestations de cette édition. En attendant l'édition française équivalente...

Lucy délivrait déjà en Blu-ray de splendides images. Dans quelle mesure l'Ultra HD Blu-ray va-t-il plus loin ? Réponse tout de suite !



NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Lucy a entièrement été réalisé à l'aide de la caméra numérique F65 de Sony. Elle est équipée d'un capteur CMOS 8K de 20 Mégapixels. Luc Besson et son directeur photo Thierry Arbogast ont finalisé Lucy en résolution 4K. Cette version 2160p HDR s'appuie évidemment sur ce master 4K, avec un étalonnage HDR (HDR10) et compression HEVC.

Si Lucy nous avait déjà enthousiasmé en Blu-ray, elle nous a totalement épaté en 2160p. A commencer par un piqué absolument chirurgical. On s'est prêté au jeu de la comparaison 1080p Blu-ray et UHD Blu-ray 2160p. Et les différences sont énormes. L'apport saute immédiatement aux yeux ! Lorsque toute la chaîne de production est en 4K, les résultats image offerts par le nouveau format crèvent l'écran ! Il y a définitivement un avant et un après en matière de précision de rendu et de finesse générale. Visage des acteurs, peau, lèvres resplendissent. Aucun débat possible : c'est bien plus fin et précis !

Mais Lucy tire également profit de la technologie HDR. Les couleurs du film étaient déjà resplendissantes en Blu-ray avec des couleurs primaires particulièrement développées et une saturation poussée. Le HDR maximise ces caractéristiques avec un renforcement global des contrastes, un éclat des lumières et une vibrance accentuée sur les couleurs primaires. Les tons de peau sont plus naturels et bien moins ternes. Mention spéciale aux passages quasi métaphysiques liés à la prise de substance de CPH4 : ondes, électricité, et toute l'alchimie intérieure vécue par Lucy offrent des couleurs flashy et resplendissantes à l'écran. Un véritable terrain de jeu pour la technologie High Dynamic Range... TOP IMAGE !

















Qualité Audio

Cette édition américaine profite d'une version originale inédite au format Dolby Atmos (core Dolby TrueHD) avec des sous-titres disponibles en français. Une version française canadienne est également proposée en Dolby Digital 5.1. La version originale l'emporte assez haut la main. A nouveau, il s'agit un mixage efficace signé Didier Lozahic, le mixeur attitré de longue date de Besson. La dynamique est franche et la bande-son dispose d'une solide énergie. La scène surround se montre engageante, surtout lors des passages euphoriques de Lucy lorsque celle-ci tombe sous l'emprise de la substance de CPH4 et que les drogues prennent effet. L'ensemble de l'espace multicanal se montre engagé, surtout lors de ces séquences euphoriques. Difficile donc de reprocher grand chose à ce spectacle acoustique. Accompagné de basses solides, il accompagne à merveille les images quasi épileptiques de Besson.



Bonus

- Cerebral Capacity : The True Science of Lucy (HD - 16 minutes)
- The Evolution of Lucy (HD -8 minutes)

Conclusion

Universal signe ici une splendide édition Ultra HD Blu-ray. Lucy, entièrement tourné et finalisé en 4K, offre des images 2160p laissant la version Blu-ray sur le carreau ! Couplée à une expérience en Dolby Atmos (VO), cette édition offre de superbes prestations. On a qu'un seul regret : Messieurs les éditeurs français (cf. Europa), il faudrait peut-être se réveiller et nous proposer une édition française équivalente... ? Vous le pouvez !