Test 4K Ultra HD Blu-ray : Jurassic Park 3

Mercredi 13 Juin 2018 à 10h21 par la Rédaction


Synopsis

Dix ans après les événements surréalistes survenus lors de sa visite au Jurassic Park, le paléontologue Alan Grant se voit offrir une forte somme d'argent (bienvenue pour financer ses propres recherches) pour simplement survoler l'île en compagnie de Paul Kirby et sa femme Amanda, un couple richissime. Mais Grant flaire une entourloupe lorsque le pilote amorce sa descente sur l'île...

Jurassic Park en Ultra HD Blu-ray fut une déception. Le Monde Perdu s'en est bien mieux sortie. Qu'en est-il de l'édition de Jurassic Park 3 qui vient de sortir chez Universal France ?

Test complet ici.



NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Comme pour les précédents volets, Jurassic Park 3 fut tourné sur pellicules 35mm. Réalisé par Joe Johnson, cet opus avait bénéficié d'une sortie en Blu-ray en 2008 avec une compression vieillissante au format VC-1. Force est de constater que Universal n'a réalisé aucune remasterisation digne de ce nom pour ce "portage" en 4K Ultra HD Blu-ray. Les prestations délivrées par ce vidéo disque sont tout simplement décevantes.

La faute à l'absence vraisemblable de nouveau scan des négatifs originaux. La sensation de piqué est très moyenne. Le grain image 35mm est plus modéré que sur le précédent Blu-ray mais, comme pour le premier volet, cela s'est effectué avec l'usage d'un DNR venant lisser des textures image importantes. Des qualités visuelles pleinement en deça du potentiel du film, croyez-nous. Seule intervient la compression HEVC qui, sur les séquences les plus agitées, montrent à l’écran une qualité de reproduction plus solide.

L'étalonnage HDR n'apporte pas non plus un renouveau flagrant. Certes il vient corriger le virage quelque peu verdâtre des teintes de la version Blu-ray. Et la température des couleurs est un peu plus chaleureuse. Mais les images paraissent plus sombres en contrepartie, et des détails importants en basse lumière ont aujourd'hui plus de mal à respirer. Quel soin a été accordé par l'éditeur pour cette ressortie de Jurassic Park 3 ? Une édition frustrante...









 

Qualité Audio

En matière de qualité de mixage et contrairement aux deux premiers films, Jurassic Park 3 n'a jamais figuré parmi nos titres de prédilection. Un mixage moins riche, moins expressif, plus neutre. Il s'agit du seul mixage de cette trilogie qui n'a pas été signé par Gary Rydstrom. L'éditeur nous propose de le rédécouvrir néanmoins au format DTS-X (core DTS-HD Master Audio 7.1).

La bande-son de Jurassic Park 3 accompagne les images convenablement, mais sans jamais les sublimer non plus. La partition (Don Davis succède à John Williams), peine quelque peu à envelopper le spectateur comme sur les deux premiers volumes. Les nuances et ambiances fines (comme cette pluie torrentielle dans Jurassic Park 1) filtrent de manière plus timorées aujourd'hui. Interviennent heureusement les séquences les plus agitées (crash d'avion, la traversée du dôme) qui parviennent à rehausser l'expérience. Mention spéciale également à l'artifice de la sonnerie du téléphone satellite avalé par le spinosaure : une belle trouvaille sonore qui fait toujours sourire. La VF reste inchangée (DTS mi-débit) : comme sur le précédent Blu-ray.

Bonus

- Retour à Jurassic Park - La 3ème aventure
- Documentaires d'archive
- Les coulisses du tournage
- Le film annonce (SD - 1.10 minutes)
- Commentaires sur le film avec l'équipe des effets spéciaux

Conclusion

La raison de notre déception est la même que pour le premier film : aucun remastering ou restauration digne de ce nom n’a été réalisé pour cette nouvelle édition 4K Ultra HD Blu-ray. Celle-ci souffre d'un piqué soft et de textures qui semblent bien avoir été lissées sous peignes de DNR. L'étalonnage HDR apporte simplement un léger mieux. Un vidéo disque définitivement à oublier.