Test 4K Ultra HD Blu-ray : Game of Thrones Saison 1

Samedi 16 Juin 2018 à 14h33 par la Rédaction


Synopsis

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur, n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, symbole du pouvoir absolu...

La saison 1 de Game of Thrones vient de débarquer au format 4K Ultra HD Blu-ray chez HBO. La série de tous les records s'est offerte un renouveau avec une remasterisation HDR Dolby Vision couplée à la présence d'une version originale au format Dolby Atmos.

De quelle nature sont les prestations de cette édition 4K et qu'en est-il des différences comparativement au précédent coffret Blu-ray ?

Réponse immédiate ici ! Bonne lecture.



NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

L'intégralité de la série Game of Thrones a été réalisée à l'aide de caméras numériques. La première saison (logiquement la plus ancienne) a été supervisée et finalisée en Full-HD (HDCAM SR). Le tournage a été opéré à l'aide de caméras Arri Alexa. Il n'y a donc définitivement pas de master 4K disponible pour cette saison 1. En revanche, selon nos observations, un élégant travail de ré-étalonnage couleurs, supervisé en Dolby Vision, a été réalisé pour cette nouvelle sortie. Les 10 épisodes nous sont présentés au ratio 1.78, avec une compression HEVC, et la technologie HDR (Dolby Vision pour les détenteurs de téléviseurs compatibles, HDR10 pour les autres).

L'édition Blu-ray sortie en 2012 chez HBO présentait à l'époque de splendides images, sans grain (tournage numérique oblige) et un piqué pleinement acéré. Ne cherchez pas : il s'agit aujourd'hui définitivement d'une mise à l'échelle et l'apport en matière pur de netteté est aujourd'hui proche de l'invisible. Il n'y a pas d'avant et d'après sur ce registre. Le Blu-ray s'en sortait très bien. L'Ultra HD Blu-ray s'en sort toujours aussi bien. La compression HEVC plus solide accentue néanmoins la solidité des images notamment sur les scènes les plus agitées. Le bruit vidéo, aperçu ici et là sur des zones sous-éclairées, reste très faible aujourd'hui.

S'il n'y a pas de véritable bon de résolution, l'étalonnage couleurs apporte beaucoup. On a constaté de très belles améliorations comparativement au précédent Blu-ray sur le plan de la restitution des couleurs. Beaucoup plus de nuances couleurs qui viennent renforcer l'esthétique travaillée des images. Le rendu des visages en particulier gagne en qualité de restitution avec un apport de chaleur et des teintes chair plus homogènes. Les couleurs primaires bénéficient d'un léger renfort d'éclat tout comme les feux et autres points lumineux. Les zones sous-éclairées, lors des séquences nocturnes, respirent mieux avec une meilleure gestion des détails dans la pénombre. Certaines scènes ont également été repensées notamment les premiers plans introductifs de Daenerys au bain qui sont plongées dans une atmosphère plus douce et des teintes rosées plus féminines.

Dans l'ensemble, ce n'est pas forcément le jour et la nuit. Mais l'étalonnage couleur est réussi et apporte plus de nuances, plus de subtilité. Les fans inconditionnels de GOT apprécieront car c'est il s'agit très clairement de la plus belle version de cette saison 1 disponible tous formats confondus.











 

Qualité Audio

HBO propose la version originale Dolby Atmos qui faisait jusqu'à présent l'exclusivité de la réédition Blu-ray Steelbook (sortie fin 2015). C'est un excellent point. Rétrospectivement, la saison 1 n'est pas la plus tonitruante de Game of Thrones. Les grandes batailles et autres manifestations des Dragons de Daenerys n'interviennent que dans les saisons suivantes. Mais il s'agit toujours d'un très solide mixage, profitant d’une très bonne dynamique, et exploitant la scène arrière de manière souvent notable : ambiances, musiques et autres atmosphères. L'exemple des plans introductifs du premier épisode illustrera l'apport de l'audio Atmos. Lorsque la garde de nuit s'aventure dans le tunnel à travers le mur, les pas des marcheurs rebondiront avec un écho bien positionné dans votre pièce, vous plongeant ainsi directement dans l'ambiance de la scène. En revanche, la première édition Blu-ray profitait d'une VF au format DTS (mi-débit) légèrement plus solide que le Dolby Digital 5.1 d'aujourd'hui.

Si vous aimez la série, la version originale Dolby Atmos reste dans tous les cas incontournable.



Bonus

- "Histoires animées" : recueil interactif d'informations et 24 histoires sur les Sept Royaumes, ses Maisons et ses régions
- Anatomie d'un épisode : coulisses de l'épisode 6 "Une couronne en or"
- Auditions du casting
- Making of
- Portraits des personnages
- Création du générique
- Adaptation du livre à l'écran
- "La garde de nuit" : découvrez les hommes qui surveillent le Mur
- Création de la langue Dothraki
- Commentaires audio

Conclusion

Game of Thrones s'est bonifié avec le temps, y compris sur le plan technique. La saison 1, supervisée et finalisée en Full-HD, n'est sans doute pas la saison la plus adaptée à des prétentions 4K. Néanmoins, force est de reconnaître que la technologie HDR Dolby Vision apporte aujourd'hui de sensibles améliorations. Ce n'est pas forcément le jour et la nuit comparativement à la version Blu-ray qui était excellente. Mais les apports issus de ce nouvel étalonnage des couleurs restent sensibles et surtout non négligeables pour les personnes équipées. Couplée à la version originale Dolby Atmos, on tient là une édition qui reste positive à nos yeux.

Avis aux amateurs...