Test 4K Ultra HD Blu-ray : Matrix (Master 4K)

Mercredi 30 Mai 2018 à 15h50 par la Rédaction


Synopsis

Dans un avenir proche, un pirate informatique du nom de Neo découvre que la réalité n'est qu'une immense simulation créée par la Matrice, réduisant l'espèce humaine en esclavage. Pour Morpheus, Neo est "l'élu", capable de mettre en échec la Matrice et ses féroces Agents. "Matrix" est un joyau de la SF déjà élevé au rang de film-culte.

Une remasterisation 4K tellement attendue !

Matrix a fait partie de la toute première vague d'éditions haute définition chez Warner. Le titre avait même bénéficié d'une édition HD-DVD dès 2007. Le Blu-ray sorti quelques temps plus tard s'appuyait sur le même transfert avec une compression image vieillissante au format VC-1. Matrix avait donc clairement besoin d'une cure de rajeunissement.

Le film vient de sortir en 4K Ultra HD Blu-ray chez Warner. Notre avis complet est ici. Bonne lecture.



NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Tournage, remasterisation et Dolby Vision

Le tournage de Matrix fut réalisé exclusivement sur pellicules 35mm Kodak et les effets spéciaux furent supervisés en 2K. Pour cette édition Ultra HD Blu-ray, la Warner a confirmé avoir réalisé une remasterisation totale du long-métrage. L'ensemble du processus a été supervisé en 4K et le nouvel étalonnage colorimétrique a été approuvé par Bill Pope, le directeur de la photographie. Les images sont compressées aujourd'hui en HEVC et bénéficient des technologies Dolby Vision et HDR10.

Un recadrage sélectif !

Premier élément qui saute aux yeux : certains des plans de Matrix ont été recadrés. Non de façon uniforme mais de façon sélective. Et certains plans ont été recadrés de manière violente avec d'importants décalages verticaux certainement en vue de recentrer les sujets et les regards des personnages. D'autres plans ont été recadrés de manière beaucoup plus subtile, sans grande différence comparativement avec le précédent Blu-ray.




Un piqué réhaussé et un grain 35mm à forte densité !

Matrix en 4K retrouve ses lettres de noblesse avec un niveau de détails rehaussée de façon très significative ! Il y a un avant et un après. L'écart avec le vieillissant Blu-ray sorti en 2008 saute aux yeux dès les premiers instants. L'image apparaît plus fortement piquée, et la lisibilité de nombreux détails s'en trouve renforcée. On mentionnera par exemple les pores de peau - relativement éprouvés - de Laurence Fishburne incarnant Morpheus. Mais il en de même pour les costumes ou encore les décors. Les différences sautent aux yeux.

La structure film granuleuse, caractéristique du tournage 35mm d'époque, gagne également en finesse de reproduction et en densité. Matrix bénéficie d'une très élégante présence argentique (sans DNR affreux à la Terminator 2). C'est là aussi un excellent point.




Un étalonnage des couleurs sévèrement modifié/corrigé !

Il n'est pas étonnant que Warner ait insisté dans sa communication sur le fait que le nouvel étalonnage couleurs a été approuvé par Bill Pope, le directeur photo. Car cet étalonnage pensé avec les outils modernes du HDR apporte des modifications tellement sévères sur certains plans que cela en est destabilisant. On s'explique !

Matrix fait partie d'une rare sélection de films ayant bénéficié d'un étalonnage des couleurs à la singularité assumée. Les scènes se déroulant dans la simulation informatique furent accompagnées en Blu-ray d'une teinte verdâtre franche assez uniforme et terne, chargée de nous rappeler la nature simulée de l'environnement de la matrice. Aujourd'hui, l'étalonnage des couleurs est bien plus sophistiqué et nuancé ! Il convient mieux aux sensibilités modernes du HDR10 et Dolby Vision, en apportant plus de nuances couleurs et lumineuses. Mais il atténue cette dominante verdâtre caractéristique pour offrir une vision radicalement différente du Blu-ray. Sans doute s'agit-il de la vision que les Wachowski auraient choisi de mettre en œuvre s'ils avaient eu en main dès 1999 les technologies d'étalonnage d'aujourd'hui !?

Précision importante pour ceux et celles qui verraient ici une forme de révisionnisme dans l'atténuation des teintes verdâtres très prononcées et"caractéristiques de Matrix". Celles-ci n'ont été introduites, de façon aussi prononcées, que lors de la sortie du film sur supports HD : HD-DVD et Blu-ray en 2007. Rappelez-vous du DVD... 

Globalement, la dominante verdâtre n'est plus aussi perceptible et est restituée de façon bien plus atténuée. Les teintes chair sont en ce sens plus chaleureuses qu'en Blu-ray. Les couleurs primaires gagnent en saturation et en tenue. Les scènes se déroulant en dehors de la Matrice baignent toujours dans des teintes froides, mais avec des touches encore plus prononcées de bleu et de cyan. Sans doute pour renforcer la froideur de l'environnement réel où les êtres humains sont gardés inconsciemment sous contrôle ? On le pense.

Les scènes dans l'univers de la réalité virtuelle (surtout en extérieur jour) laissent respirer des hautes lumières très intenses. L'intensité paraît même "artificielle" par moment avec une intention vraisemblable : nous rappeler la nature simulée de l'environnement traversé et dans lequel tout est finalement possible. Dans ce monde virtuel remanié aujourd'hui en HDR, les couleurs sont aussi plus extravagantes qu'autrefois (alors qu'elles étaient ternes et verdâtres sur le précédent master). On pense à la scène iconique du Bullet Time en haut de l'immeuble qui laisse respirer des couleurs franches et audacieuses sur le visage de Neo. Idem pour la séquence introductive à la matrice (la première leçon ingérée par Neo), immergée dans un blanc immaculé à la THX 1138, qui apparaît presque excessivement lumineuse. Effet déstabilisant, et... aveuglant... Soit le sentiment que ressent à ce moment précis le protagoniste qui commence à comprendre les rouages de son univers simulé.

En bref : on sent que l'équipe en charge de l'étalonnage a joué avec les intensités lumineuses et les couleurs pour renforcer le sens expressif des scènes, évoquer la nature des environnements (réel ou simulation) et leur symbolique. C'est donc un Matrix différent visuellement. Plus moderne et nuancé. Une vision intéressante !










Qualité Audio

Côté audio, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. Commençons par la mauvaise : la VF reste inchangée comparativement au précédent Blu-ray. Et il vous faudra vous contenter d'une version au format Dolby Digital 5.1. La bonne nouvelle : les amateurs de version originale auront le plaisir de goûter à une piste audio démentielle, entièrement remaniée en Dolby Atmos (core Dolby TrueHD 7.1). Et il s'agit d'une piste de démonstration.

La spatialisation a été sévèrement repensée. Un élargissement panoramique assez considérable se fait ressentir grâce au positionnement vertical des objets Atmos qui apportent beaucoup à l'expérience. Non seulement, on ressent mieux l'atmosphère des scènes (pluie et tonerre qui tombent d'en haut). Mais les effets les plus extravagants de Matrix, dont la fameuse scène de Bullet Time, s'en trouvent diablement modernisés. Quand les balles ralentissent et viennent frôler le corps de Neo, vous serez complètement happés dans une bulle sonore à 360 degrés. Effet garanti ! Mention spéciale aussi à la scène du Dojo entre Neo et Morpheus. On en dit pas plus... A tout cela s'ajoute une dynamique prodigieuse et un caisson de grave qui renforce pleinement la solidité des impacts, l'ampleur des coups de feu et autres explosions. En clair : une piste haut de gamme !




Bonus

L'édition comprend le Blu-ray du film et le Blu-ray des bonus. Les bonus restent inchangés :

- Commentaires audio
- Introduction écrite des Wachowski
- Documentaire : "The Matrix Revisited"
- "The Music Revisited" : près de 3 heures de musique
- Making of : "Behind the Matrix"
- "Take the red pills" : 2 featurettes
- "Follow the white rabbit" : 9 featurettes
- "Behind the Matrix" : 6 featurettes
- Clip "Rock Is Dead" de Marilyn Manson
- Bandes-annonces et spots TV

Conclusion

Grand classique de science-fiction, Matrix est un film dont personne n'est sorti totalement indemne. Warner a fourni d'importants efforts et il en résulte une édition 4K Ultra HD Blu-ray fort positive, apportant de franches améliorations visuelles, un étalonnage couleurs modernisé et une piste Dolby Atmos dantesque. Il ne manque plus qu'à ce cocktail 4K une VF un peu plus solide qu'elle ne l'est aujourd'hui.

Matrix reste clairement une édition hautement recommandée par la rédaction !