Test 4K Ultra HD Blu-Ray : Transformers - The Last Knight

Vendredi 03 Novembre 2017 à 16h20 par la Rédaction


Michael Bay et Transformers ? C'est une histoire d'amour qui dure depuis plus de 10 ans. Le réalisateur est revenu en 2017 avec un cinquième opus : The Last Knight. Son originalité est de nous plonger dans une ambiance mythique et moyenâgeuse.

Malgré un effort appréciable de Michael Bay d'offrir un vent de fraîcheur à cette intrigue (associant les mythes de Merlin et des chevaliers de la Table Ronde), force est de constater que la saga prend un véritable coup de mou. L’histoire traîne quelque peu en longueur et peine réellement à captiver le spectateur... Mais qu'importe : Transformers déploie des séquences spectaculaires. Et sur ce registre, Michael Bay est un champion !

Transformers - The Last Knight vient de sortir en Ultra HD Blu-ray en France. Et il y a beaucoup de choses à dire sur ce film et ses qualités techniques.

Notre test complet est ici !

Test 4K Ultra HD Blu-Ray : Transformers - The Last Knight
NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Tourné en 3D, c'est un film inédit sur le plan technique. La société IMAX avait annoncé le choix de la caméra numérique Arri Alexa 65 pour ses tournages en IMAX 2D, une caméra qui bénéficie d'un capteur plein format (65mm). Et bien Michael Bay a été le premier metteur en scène à associer en un Rig 3D deux modèles de caméras numériques Arri Alexa 65 pour un tournage qualifié 3D IMAX (numérique). Du lourd ! D'autres modèles ont été exploités notamment des Red Epic Dragon, Red Weapon Dragon et Red Weapon Helium (8K). Les effets spéciaux ainsi que le master intermédiaire ont été supervisés en 2K. Cette édition Ultra HD Blu-ray présente des images de résolution 2160p. Le disque intègre aussi la technologie HDR (Dolby Vision). Une première chez Paramount. Les détenteurs d'un diffuseur HDR10 profiteront de la version HDR10 puisque des métadonnées statiques sont également disponibles sur ce disque.

Autre particularité et non des moindres : une alternance de ratio que l'on qualifiera d'"INTEMPESTIVE". Le passage entre les scènes 2.39 et 1.85 est régulier. On vous avertit d'emblée : cela peut potentiellement vous déranger ! Mais croyez-nous, on s'y habitue après quelques minutes...

Irréprochables sont les images proposées aujourd'hui par Michael Bay. Malgré un montage épileptique, pas forcément adapté à la contemplation de longue durée, The Last Knight délivre des images Ultra HD absolument démonstratives. Et cela en dépit de l'utilisation d'un master 2K. L'utilisation de la caméra Arri Alexa 65 (The Revenant, Rogue One) et son capteur grand format qui offre des grands angles prodigieux, fait de ce volet de Transformers un film éblouissant sur le plan visuel. Le tout est combiné aux prises de vue totalement improbables et énergiques de Michael Bay. Cela offre des images renversantes.

En Blu-ray comme en Ultra HD Blu-ray, vous ne serez absolument pas déçus de ce transfert. Les images bénéficient d'une clarté clinique. Comprenez sans aucun grain (à l'exception d'un court passage avec des avions de chasse). On notera un étalonnage couleurs "à la Transformers", fait d'une complémentaire de cyan et d’orange. La température des couleurs est solaire (très chaude). Le niveau de définition est excellent. Tout comme les effets spéciaux. La qualité des textures et le niveau de détails des créations numériques (roulements, ossatures) impressionnent. Ils méritent réellement tous les superlatifs.

Test 4K Ultra HD Blu-Ray : Transformers - The Last Knight

Quel apport de l'Ultra HD Blu-ray ?

En ce qui concerne l'Ultra HD Blu-ray, bien que s'appuyant sur un master 2K, la version 2160p présente un supplément perceptible de netteté non négligeable. Un voile de netteté qui s'apprécie sur bon nombre d'éléments (arrière-plans, décors, visages des personnages). On peut penser que ces différences se seraient montrées encore plus importantes si le film avait été supervisé entièrement en 4K. Mais on ne va pas bouder non plus notre plaisir. Cette version actuelle du film reste éblouissante visuellement.

L'autre atout repose sur l'étalonnage couleurs HDR qui offre plusieurs avantages. D'abord une restitution des détails les plus lumineux (flammes, boules de feu et autres étincelles) qui gagnent clairement en éclat et précision. C'est une remarque importante car ce Transformers regorge d'effets pyrotechniques. L'étalonnage HDR apporte également un débouchage des zones sombres des images qui permet de révéler des détails invisibles sur la version SDR. A cela s'ajoute une brillance encore plus étincelante. Les superbes reflets associés aux textures métalliques des Transformers gagnent en éclat. Donc des images HDR davantage fouillées et plus modernes encore. Elles renforcent la dimension spectaculaire du film. TOP IMAGE !!!











Qualité Audio

L'expérience spectaculaire de The Last Knight n'aurait pas été complète sans une bande-son digne de ce nom. Il faut aujourd'hui - et une nouvelle fois - se tourner vers la version originale du film qui est présentée au format Dolby Atmos 7.1.4 avec un noyau (core) Dolby TrueHD 7.1. La version française est limitée malheureusement au format Dolby Digital 5.1. Très honnêtetement, on a quand même trouvé cette VF particulièrement solide et énergique. Mais une expérience logiquement inférieure à ce que propose la version originale. L'histoire se répète...

On a trouvé admirable cette VO. Elle est absolument vertueuse. Elle fait preuve d'ouverture. Elle restitue une force d'impact dès les premières minutes avec des boules de feu gigantesques qui viennent s'écraser sur un champ de bataille à l'ère médiévale. Le champ sonore déployé via l'Atmos est immersif et satisfaisant. Rapidement le spectateur est plongé dans un réseau de sonorités à 360 degrés. Et il n'en sortira pas indemne. Le mélange réalisé entre les ambiances, les explosions, les sonorités plus ou moins organiques des Transformers et la musique toujours très engageante, vous fascinera rapidement. Mention spéciale au talent de Michael Bay qui parvient par une mise en scène astucieuse des sons à insuffler un sens totalement épique à une séquence anodine de jeu de polo (lorsque Viviane Wembly gagne un jeu pour son équipe avant de retourner à l’université d’Oxford). Autre indéniable atout de cette piste : les basses fréquences qui viennent offrir une profondeur aux machines et à leurs déplacements. Les séquences de ralentis extrêmes laissent également s'exprimer de lourdes sonorités pleinement appropriées. TOP SON !!!

Bonus

- Le mélange des mythologies (HD - 19.53 minutes)
- Monter les échelons (HD - 8.48 minutes)
- Le traitement royal : Transformers au Royaume-Uni (HD - 27.04 minutes)
- Moteurs et magie (HD - 14.47 minutes)
- Paysage extraterrestre : Cybertron (HD - 7.15 minutes)
- Encore un film génial (HD - 6.45 minutes)

Conclusion

Avec ses différents Transformers, Michael Bay n'a jamais fait dans la dentelle. Transformers - The Last Knight n'est clairement pas un film qui restera dans les annales du septième art. Mais quelles que soient les critiques, il faut reconnaître que Bay, toujours aux avant-gardes de la technologie, soigne sa mise en scène avec beaucoup d'attention.

Cette édition Ultra HD Blu-ray délivre des images tout bonnement spectaculaires. Elles sont dignes d'un disque de démonstration. Couplées à la version originale Dolby Atmos, c'est une expérience à vivre... Deux petits regrets : la VF limitée au Dolby Digital. Et l'absence du disque Blu-ray 3D dans ce combo.

Pour les fans de Transformers, tous les geeks ainsi que les amateurs d'images numériques dernier cri, c'est un indispensable !!!