Test 4K Ultra HD Blu-Ray : Wonder Woman (Tournage 35mm)

Mercredi 18 Octobre 2017 à 16h17 par la Rédaction


Sur le terrain des films de super-héros, difficile d'innover et d'apporter un véritable vent de fraîcheur. Et pourtant, ce pari a été réussi avec Wonder Woman, un film qui replace la femme, dans sa dimension mythologique profonde, au premier rang de la scène. Wonder Woman a effectivement un mérite : celui de s'afficher comme un grand film super héroïque féminin. Et quoi de mieux qu'une réalisatrice talentueuse, Patty Jenkins, pour mettre à bien ce projet. Le succès grand public fut tel qu'une suite est déjà en préparation. Et Jenkins reprendra son poste de metteur en scène.

Avant d'être Wonder Woman, elle s'appelait Diana, princesse des Amazones, entraînée pour être une guerrière impossible à conquérir. Elle est élevée sur une île isolée et paradisiaque, mais lorsqu'un pilote américain s'écrase sur leur rivage et annonce qu'un conflit à grande échelle fait rage dans le monde, Diana quitte son foyer, convaincue qu'elle doit arrêter cette menace. Combattant aux côtés de cet homme et des siens pour mettre fin à cette guerre et à toutes les guerres, Diana découvre ses vrais pouvoirs... Et son véritable destin.

Wonder Woman sort en ce 18 octobre 2017 en édition Ultra HD Blu-ray. Retour complet sur les prestations de cette version 2160p HDR disponible chez Warner.


NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

Si des caméras numériques Arri Alexa 65 ont été mobilisées pour le tournage, Wonder Woman a été majoritairement tourné au format argentique 35mm. Le film est présenté au ratio 2.39, avec compression HEVC et technologie HDR10. Le master intermédiaire a été supervisé en 2K. Un regret.

Il existe dans ces images un aspect traditionnel et organique de premier choix. Cette "élégance" se perçoit dans le grain des images. Un grain plutôt modéré, fin et féminin. Il s'accorde parfaitement avec le récit et à la période historique traversée. A cette dimension organique, s'ajoute un traitement assez moderne des couleurs forgé par deux dominantes : bleu/cyan et or/orangé que l'on retrouve dans de nombreuses productions récentes. La réalisatrice a également mis en image plusieurs mondes distincts dont l'un est profondément désaturé, froid et masculin. C'est le monde des "hommes" que Wonder Woman / Diana, par sa dimension quasi mythologique, tentera de ponctuer de "lumière" et de couleurs plus saturées. Tout cela produit des images très élégantes. Globalement, cette version UHD délivre un joli résultat visuel fait d'une colorimétrie variée et de jolis cadres en Cinémascope. Les images sont denses et hautement détaillées. Et les CGI sont parfaitement intégrés dans cette approche "esthétique".

Comparativement à l'édition Blu-ray elle-même basée sur un master 2K, sachez que la version 2160p n'apporte pas de gain significatif en termes purs de netteté. C'est difficilement décelable. Tout juste peut-on remarquer un léger affinement des textures mais franchement pas de grosse différence sur ce registre. En revanche, le grain cinéma respire mieux en 2160p, une version qui profite d'une compression HEVC plus solide.


Et en échelle 1:1, 2160p :


Les principales différences se situent à nouveau au travers l'étalonnage couleurs et l'exploitation de la technologie HDR10. L'apport est subtil mais significatif. Les teintes de peau s'affichent clairement plus chaleureuses en HDR. Les dorures des costumes des Amazones de Themiscyra, ainsi que les lumières du château luxuriant où Ludendorff doit donner sa réception, profitent également d'un gain en termes d'éclat. Mention spéciale aussi à la scène nocturne et romantique où Trevor et Diana discutent devant une brasserie belge. Ici l'éclairage subtil et les lumières extérieures sont mieux mises en avant et les zones sombres s'affichent d'une façon plus aérée. Les valeurs de saturation ont également été bonifiées notamment le bleu de la robe de soirée de Diana qui se montre encore plus éblouissant qu'il ne l'est en SDR. Des touches et des nuances plus subtiles que radicales donc. Et on ne va pas s'en plaindre. Les couleurs tropicales de Themiscyra gagnent aussi clairement en saturation.




Qualité Audio

Warner Home Vidéo propose Wonder Woman en version originale Dolby Atmos 7.1.4. Et bonne nouvelle : la VF également ! Les personnes non équipées pourront également bénéficier d'un core Dolby TrueHD 7.1 lui-même positif.

C'est une bande son efficace et moderne. Elle sollicite la scène sonore de manière assez ample, surtout musicalement. On y note une lecture des voix transparente sur le central central avec une grande attention placée sur la scène frontale avant, large et spacieuse du début à la fin du film. Mais c'est la musique de Rupert Gregson-Williams qui parvient réellement à envelopper le spectateur avec une présence et puissance vraiment enthousiasmantes. Très belle présence musicale donc à laquelle viennent s'ajouter ponctuellement de multiples sons d'armes et autres ambiances (les éclats d'obus dans les tranchées...). Un mixage assez classique dans sa forme, mais qui ne manque ni d'ampleur musicale ni de souffle guerrier. Mention spéciale aux descentes de graves qui accompagnent Wonder Woman lorsqu'elle utilise ses fameux poignets...

Bonus

L'édition Ultimate inclut la version Blu-ray 3D et Blu-ray du film (avec VF Dolby Atmos 7.1.4 et VO Dolby Digital+ 7.1). A cela s'ajoutent en bonus :

- Epilogue : La maison d'Etta (HD - 2.41 minutes)
- La création de la Wonder Woman moderne (HD - 16.26 minutes)
- 5 moments forts du tournage (HD - 25 minutes)
- Les Amazones de Wonder Woman (HD - 9.53 minutes)
- La Trinité (HD - 16.05 minutes)
- Les femmes derrière la caméra (HD - 15.34 minutes)
- A la recherche de la Wonder Woman cachée en tous (HD - 23.08 minutes)
- 5 scènes en version longue (HD - 6.04 minutes)
- Scène alternative : en marche vers un monde féminin (HD - 1.04 minutes)
- Bêtisier (HD - 5.37 minutes)

Conclusion

Belle surprise de cette année 2017, Wonder Woman s'offre une belle édition Ultra HD Blu-ray avec VO et VF Dolby Atmos. Pas d'apport de netteté vraiment significatif par rapport au Blu-ray (master 2K). Mais une présentation en 2160p qui parvient à tirer son épingle du jeu grâce au HDR. Ce film vaut le coup d'être découvert et redécouvert. Et les meilleures conditions sont offertes par le disque Ultra HD Blu-ray.