Test 4K Ultra HD Blu-ray : L’Odyssée de Pi

Lundi 09 Octobre 2017 à 14h55 par la Rédaction


Retour en mars 2016. L’Odyssée de Pi faisait partie des tous premiers titres à bénéficier chez Fox d'une sortie en Ultra HD Blu-ray. Ce fut un choix stratégique de la part du studio. En effet, le long-métrage 3D relief d'Ang Lee, sorti originellement en 2012, était déjà réputé pour offrir des images vibrantes et colorées. Soit un candidat parfait pour illustrer l'intérêt de la technologie High Dynamic Range. Ce n'est pas surprenant que des constructeurs aient aussi exploité des extraits de Life of Pi pour promouvoir leurs téléviseurs et surtout la technologie HDR. Tout un symbole.

Il nous fallait impérativement revenir sur cette édition Ultra HD Blu-ray. Et surtout évoquer ce qu'elle apporte concrètement en comparaison au Blu-ray de 2013. Le film a bénéficié au moment de sa sortie d'un master intermédiaire supervisé en 2K. Et pourtant ! On va y revenir, mais l’Odyssée de Pi délivre en Ultra HD Blu-ray des prestations vidéo qui supplantent indiscutablement celles offertes par la précédente édition Blu-ray.

Etes-vous prêts à vivre une aventure HDR fantastique ? Notre test est ici !

Test 4K Ultra HD Blu-Ray : L'Odyssée de Pi

NB : Les comparatifs image (compression .jpg, 8-bit) sont strictement à usage illustratif et sont non représentatifs de ce que l'Ultra HD Blu-ray diffusera sur votre écran UHD HDR calibré.

Qualité Vidéo

L'Odyssée de Pi a été tourné à l'aide du système 3D Pace Fusion développé par James Cameron pour le tournage d'Avatar. Ang Lee a exploité des caméras numériques Arri Alexa (2.8K) pour un tournage 3D natif. Pour sa sortie au cinéma, le film a ensuite bénéficié d'un master intermédiaire ramené en 2K. Cette édition Ultra HD Blu-ray a bénéficié d'un nouvel étalonnage couleurs pour le HDR, d'une compression vidéo HEVC et d'un ratio 1.85. On note la présence de quelques scènes 2.39 et 1.33 avec débordements 3D.

Remarque importante : cela n'a pas été signalé, mais l'édition Ultra HD Blu-ray s'appuie sur un master différent et retravaillé comparativement à l'édition Blu-ray de 2013. Comme si la Fox avait cherché à tirer profit du supplément de résolution native offert au moment du tournage par les caméras Arri Alexa qui offrent des images 2.8K... En tout cas, on a constaté la présence d'une portion d'image inédite sur les flancs verticaux et horizontaux de la version 2160p. Soit un "léger recadrage" par rapport au Blu-ray de 2013. Et surtout un apport de résolution qui saute réellement aux yeux entre le Blu-ray et l'Ultra HD Blu-ray ! Les images sont plus fines et plus précises dans leur restitution des détails et des textures.



Et en échelle 1:1, 2160p :



Au-delà d'un rendu plus fin et détaillé, l'Odyssée de Pi profite surtout d'un nouvel étalonnage couleurs supervisé pour le HDR qui offre des résultats splendides à l'écran. Peut-être l'une des plus belles prestations HDR de 2016. Le Blu-ray était en 2013 déjà démonstratif. Mais l'Ultra HD Blu-ray va encore plus loin grâce au HDR. Les résultats sont très positifs.

La photographie et les effets visuels, tous deux récompensés d'un oscar respectif, n'en sont que transcendés. On note d'abord des couleurs réajustées, avec des tons moins ternes et moins verdâtres. La vibrance des couleurs (le visage du tigre "Richard Parker"), l'éclat des lumières (scènes nocturnes avec la baleine phosphorescente) et l'accentuation globale des valeurs de contraste renforcent également la dimension surréaliste du voyage de Pi. Mention spéciale aux scènes se déroulant en pleine mer. Même en 2D, elles revêtent d'une tridimensionnalité. Les couleurs sont aujourd'hui saturées d'une manière prodigieuse. La beauté des paysages traversées est sublimée. Entre Richard Parker et son pelage virtuel et toute cette île magique couverte de suricates, le HDR délivre l'impression que l'on est en face d'un nouveau film. Enfin presque... Un TOP IMAGE !




Qualité Audio

Les prestations audio demeurent inchangées. On retrouve donc une version originale au format DTS-HD Master Audio 7.1 et une VF DTS 5.1 (mi-débit). Mais la qualité des prestations reste au rendez-vous. Le mixage avait été nominé aux Oscars 2013. Le son accompagne les effets visuels d'une façon efficace. La piste propose une ouverture sonore agréablement réussie. Une scène sonore large et détaillée. Une piste audio qui sait aussi se montrer digne d'énergie. Mention spéciale à la séquence du naufrage et à la terrible tempête qui a définitivement changé le destin de Pi à jamais. La mise en espace des sons est remarquable. Lorsque Pi est coincé sur sa barque, les rugissements d'animaux viennent transiter d'un canal à un autre avec une vraie clarté. Autre passage inoubliable : le banc de poissons volants qui vient secouer le spectateur.

L'épaisseur des sonorités est plus réduite, et la scène limitée à 5.1 canaux, mais la VF délivre des résultats que l'on a trouvé dans l'ensemble acceptables. Même si l'emploi du DTS-HD aurait pu combler certains écarts...

Bonus
- "Le voyage artistique du réalisateur" : making of en 4 parties (HD - 63.29 minutes)
- "Des effets spéciaux extraordinaires" (HD - 19.35 minutes)
- "Filmer le tigre" (HD - 8.35 minutes)
- Galerie d'images : croquis préparatoires (HD)
- 7 storyboards (HD - 12.23 minutes)

Conclusion

Ce disque Ultra HD Blu-ray permet de redécouvrir l'Odyssée de Pi sous un nouveau jour. Cette édition 4K supplante réellement l'édition Blu-ray en matière de prestation vidéo avec un apport franc de résolution (malgré un master 2K) et surtout un étalonnage HDR qui redonne encore plus de justesse et vibrance aux couleurs. On regrette simplement l'absence de la version 3D dans ce combo ! Mais cela reste une édition haute recommandée  !